Nouvelles tendances vertes

Et pas «que» des légumes!

Carottes et chou-fleur? Quel ennui! Alors, parlons plutôt de gombo, de bette, de romanesco, etc. Les nouveaux légumes tendance ne font pas seulement partie des superaliments. Ils redonnent du pep à un accompagnement bien connu.

Ils sont considérés comme de véritables plantes miracles et dominent les listes des tendances alimentaires. Nous parlons de ces légumes inhabituels comme le Bimi ou le Yacón. Même si on peut se demander s’ils sont vraiment plus sains et digestes qu’une banale carotte, ils apportent certainement de la diversité dans nos garnitures de légumes. Rien que pour ça, l’expérience culinaire en vaut la peine. Voici une petite sélection:

Bimi, LE légume tendance Jamais entendu?
Il est temps d’y remédier! Le Bimi fait partie des toutes dernières tendances alimentaires. Il a des allures de brocoli et d’asperge. En réalité, il s’agit d’un croisement entre le brocoli et le légume à feuilles chinois Kai-lan. Le goût rappelle un peu celui du brocoli, mais en plus doux. Le Bimi contient beaucoup de minéraux, de vitamines et d’oligo-éléments, c’est pourquoi il fait partie des superaliments. Il se prépare comme le brocoli: on peut, par exemple, le blanchir puis le faire revenir à la poêle avec un peu d’huile, du jus de citron et du sel. En accompagnement, ce légume se marie avec presque tout. La sauce aïoli de THOMY lui donne un petit plus.

Les pois chiches, une bombe de protéines
Les pois chiches aussi font partie des superaliments. Ils contiennent deux fois plus de protéines que les edamames, également très riches. Et même s’ils contiennent trois fois plus de calories que ces derniers, ils sont bien plus digestes que les chips. Les pois chiches sont souvent préparés en houmous. On peut toutefois aussi les mettre sur le gril. Pour cela, il suffit de verser les pois chiches en bocal ou en conserve dans une passoire, les rincer puis les sécher avec du papier ménage avant de les disposer sur une barquette en aluminium qui sera posée directement sur le gril. Laisser rôtir 30 à 40 minutes, remuer de temps en temps, et voilà un apéritif croustillant ou un accompagnement original au menu. En assaisonnement: curcuma, gingembre en poudre et un peu de jus de citron vert. Ou une version un peu plus douce avec, par exemple, la sauce moutarde au miel de THOMY.

Le gombo, un petit goût d’Asie
Similaire en apparence au poivron, son goût ressemble à celui des haricots verts, mais un peu plus piquant. Il fait partie des légumes les plus anciens au monde: le gombo. Ces capsules recouvertes d’un duvet soyeux originaires d’Afrique poussent également en Inde, dans les Caraïbes, en Thaïlande et dans le bassin méditerranéen. Elles aussi apporteraient toute une série de bienfaits au corps. Ainsi, par exemple, elles favoriseraient la digestion, raffermiraient la peau, aideraient à la cicatrisation et seraient une source importante de vitamine C. En plus de cela, elles sont très savoureuses, Par exemple grillées en brochette ou marinées à l’huile, à la sauce soja, au curry et au piment. Avec un peu de sauce Sweet & Sour au paprika, le flair asiatique est garanti.

Le romanesco, un plaisir pour les yeux et les papilles
En termes de saveur, le romanesco est un mélange entre le chou-fleur et le brocoli. À proprement parler, il s’agit de boutons floraux fermés d’une variété de chou-fleur. Bien que cette description semble peu glamour, le romanesco séduit à la fois les yeux et les papilles. Avec ses rosettes vertes en pointe, il a une apparence plutôt amusante. Il est riche en vitamine C, B5 et K ainsi qu’en potassium et en chlorophylle. Il s’avère particulièrement savoureux grillé puis préparé en salade avec de la salade verte, de l’avocat, des tomates cerises, du basilic, du jus de citron et de l’ail, ou cuit au four avec une sauce béchamel de THOMY.

Le Yacón, énorme source d’énergie
Ya quoi? Oui, vous avez bien entendu: Yacón. Il s’agit là d’une plante herbacée originaire des Andes dont les tubercules comestibles sont aussi appelés racines des Incas. Énorme source d’énergie, le Yacón ressemble à la patate douce et révèle des saveurs de poire et de chou-rave. On lui attribue des effets positifs sur la santé intestinale et le système cardiovasculaire. Le Yacón se mange cru ou cuit, rôti ou séché, et bien sûr grillé: coupé en grandes tranches et mariné avec un peu d’huile de soja, sur le gril chaud pendant dix minutes de chaque côté. Ceux qui préfèrent une texture plus crémeuse accompagnent les tranches de Yacón d’un peu de sauce végane de THOMY. Et pour encore plus de saveur: la sauce Aïoli de THOMY.

RETOUR AU MENU

Astuces